jaimecouzon150

Compte-rendu de notre réunion sur les associations

du lundi 27 janvier dans les locaux du stade de foot.

À Couzon, les associations sont nombreuses et elles animent le village. Cependant, elles rencontrent de grandes difficultés: moins de personnes prêtes à s'impliquer, complexité administrative, financement compliqué... C'est pourquoi la liste J'aime Couzon a décidé d'en faire l'une de ses priorités. Le 27 janvier, la liste menée par Benjamin Durand a décidé d'inviter dirigeants et adhérents d'associations afin de les écouter.

Intervention de Benjamin DURAND qui présente les trois priorités de J'aime Couzon :

asso2 w

  1. enfance & jeunesse,
  2. associations,
  3. logement et cadre de vie.

Benjamin revient sur la réunion du samedi 25 janvier sur les rythmes scolaires qui restent intimement liée à notre préoccupation pour les associations.
La mise en œuvre des rythmes scolaires aura un impact évident sur les associations. En effet, le mercredi matin était occupé par les activité extra-scolaires pour 31% des familles ayant répondu au questionnaire.48% des familles souhaitent pouvoir décaler ces activités extrascolaires le mercredi après-midi ainsi qu'à 16h30 en semaine pour 43% des familles.

L'objectif principal du programme de J'aime Couzon est de simplifier au maximum les rapports entre la municipalité et les associations.

Intervention de Philippe MUYARD qui expose nos propositions :

  • IMGP5297Rénovation des locaux communaux dont la SAR et la salle des fêtes
  • Sécurisation des locaux communaux (gestion des accès)
  • Mise en place d'un outil informatique pour la gestion des salles
  • Panneau lumineux
  • Interlocuteur unique entre la mairie et les associations
  • Pour les clubs, conserver le mode de subvention par enfant (pour les Couzonnais et les non Couzonnais et inciter les autres communes périphériques de Couzon à adopter le même principe)
  • Encouragement financier pour les associations qui s'impliqueront dans les gestion des rythmes scolaires (celles-ci auront aussi à gagner de nouveaux adhérents)

En direction de la jeunesse :

  • Association pépinière pour aider administrativement la création d'association, pour les mineurs notamment, chapeautée par un élu et les bénévoles qui le voudront.
  • Conseil municipal d'enfants (promesse récurrente depuis plusieurs mandats, jamais tenue)
  • Cellule intercommunale de prêt de matériel pour la mutualisation
  • Couzon doit être identifié comme un pôle fort de la rive droite, notamment en accuillant le centre de loisirs intercommunal (l'ASI).

Intervention de Jean-Marc LEVROLD, Maire adjoint aux associations :

asso w

L'équipe municipale actuelle n'avait pas du tout comme priorité les associations, tous les problèmes ont été abordés mais rien n'a été fait (seul point positif dû aux actions de JM Levrold: l'optimisation de l'occupation des salles et le rangement/rénovation de la salle chiello). La vente du foyer a été révélateur du non intérêt pour les associations: la décision de vendre a été très rapide et n'a fait l'objet d'aucune concertation avec les Couzonnais !

Au début de mandat, est ce qu'il y a eu un plan de mandat ?

Oui mais celui-ci a été oublié, puisque, à part cette rénovation de la chiello et l'optimisation de l'occupation des salles communales, plus rien n'a été fait, et l'équipe a laissé en place les acquis comme la subvention par enfant.


Evocation des clefs des locaux du foot, de la gestion des clefs en organigramme qui paraît impossible (D. OUDOT). J.M dit que c'est tout à fait possible pour les serrures électriques. Bertrand MICHAL intervient et porte le débat sur le coût et les possibilités concernant les portes et les serrures (chiffrage à préciser dans le pré-programme).

La S.A.R est restée en bon état tant qu'il y a eu un gestionnaire (Mr CHAUVELIER)


Yann CORIC évoque les problèmes de droit d'affichage

asso6 wCouzon accepte les affiches pour des manifestations venant de toutes les communes. L'inverse n'est pas toujours vrai: il y a une volonté politique de la part de J'aime Couzon qu'un élu soutienne les associations auprès des autres communes.
Sur le sujet de l'intercommunalité et de la mutualisation des moyens, Benjamin Durand évoque la possibilité de mettre en commun des locaux pour l'école de musique par exemple (Couzon, Albigny) mais l'exemple n'est pas applicable à toutes les activités.


Concernant Couzon, il faudrait peut-être se tourner vers une orientation plus spectacles/culture pour la salle des fêtes et sports/évènements pour la S.A.R.


Optimiser les salles, certaines sont quasi « privatisées » par quelques associations. Il faut rappeler que la commune est propriétaire de tous les équipements mis à disposition. Certains sont naturellement dédiés car spécifiques (stade de foot, cours de tennis..) mais de nombreuses salles peuvent être partagées, au moins de façon marginale. Il faut alors gérer des plannings et des lieux de stockage des matériels sécurisés.
Discussion sur les clefs des salles, qui les possède, quelles solutions sont à envisager pour une meilleure gestion, quels types de clefs/serrures peuvent être nouvellement installés.

Intervention du club de foot au sujet de l'état du terrain

Selon le représentant du club de foot, le terrain est obsolète. Les alentours sont dégradés voire dangereux. Il est compliqué d'être attractif lorsque le terrain est plein de boue. Le terrain en gore est inexploitable lorsqu'il pleut (problèmes de drainage, carences techniques et entretien). Il en résulte qu'il est difficile pour le foot de suivre et s'impliquer dans les nouveaux rythmes scolaires. Il faudrait soit un entretien régulier, soit un investissement lourd, mais depuis l'installation des grillages, il n'y a plus d'utilisation sauvage du terrain. La solution de l'intercommunalité est difficilement applicable au foot.
Il y a un problème de l'occupation des jeunes après 13 ans (s'en occuper par tranches d'âge est nécessaire).

Quelles sont les attentes du club de foot ?

Pas nécessairement des moyens financiers, à Albigny il y a eu une fusion des clubs qui était la volonté de ceux-ci et non des communes concernées. Problème de l'image du club, seul Couzon garde son nom, Albigny, Saint-Germain-au-Mont-d'Or et Quincieux sont devenus le club rive droite.

Est-ce qu'il y a des attentes en termes de services ?

Oui, est évoqué la comptabilité pour certaines associations. On peut imaginer, toujours dans le principe de pépinière, d'avoir un bénévole (voire salarié) mutualisé entre plusieurs associations.

Benjamin DURAND: de la même façon, en intercommunalité, on pourrait avoir une association unique juridiquement avec une action intercommunale respectant l'identité et les lieux différents d'intervention : par exemple, une école intercommunale de musique qui permettrait aux professeurs d'exercer sur Couzon, St Romain, Albigny avec un volume d'heures de travail conséquent, peu de déplacements entre les 3 communes et une gestion unique permise par sa taille critique. Cela n'est pas incompatible avec le respect de l'identité de chaque école.
Cela n'est pas forcément applicable à d'autres activités, tels les sports (foot, tennis) où des compétitions existent.

Intervention du club de Tennis

Comment s'adresser aux adolescents? La priorité des 14-19 ans est de se regrouper. Il faut leur proposer une structure qui les accueille afin qu'ils soient autonomes (rappel du projet de pépinière qui est accompagnatrice de projets pour les jeunes, mais aussi pour les adultes).


Stabiliser les associations existantes, les aider en termes d'infrastructures et d'accompagnement est la première des priorités.

Intervention de l'école de musique

L'école de musique évoque une crise du bénévolat.
L'école de musique a 11 salariés et 3 bénévoles, elle n'attend rien de spécial juste des élèves en plus. Elle est contente des locaux à sa disposition.

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire Option de connection ci-dessous

Visit in Ladbrokes bingo information.

corner left-topcorner right-top
C'est aussi Jean-Marc LEVROLD, Bernadette CHAVANEL, Gilles BOURGOIN, Valérie DAMIEN, Bernard GAYET, Michèle BUSNEL, Jean-Paul JAMET, Léa LE CORRE, Mickael FELIX, Jeanne GELSHORN, Guy MUSSIER, Karine CLAIR, Pierre-Yves PLATZ, Cécile ROUMEYSI, Olivier REYMOND, Gaëlle BAYLE, Laurent DAMIEN, Christiane ROCHE, jean-Marc MANGIN, Elisabeth GAYET, Françoise CORET, Jean POIZEAU, Aliette ORTOVENT, Christophe DUMAIS, Claudette BARBIER, Stéphane MORIN, Jacques POULIN, Josette JAMET,  Bénédicte CORIC-de BENALCAZAR, Michel FEVRAT, Frédérique JARLOT, Michel MUYARD, Christine JAUSSIONS, Jean-Marc HENAULT, Pietra CAVALCANTE, Gabriel FREYDIERE, Agnès FOURNIER, Zoé MICHAL...

Contactez-nous

...

Newsletter

"J'aime Couzon 2014" est une liste pour les élections municipales de Couzon-au-Mont-d'Or 2014
Copyright © 2013