jaimecouzon150
  • Home
  • Actualités
  • Campagne électorale : réponse au tract agressif de Trajectoire

Campagne électorale : réponse au tract agressif de Trajectoire

Durant la campagne, le dernier tract de Trajectoire a été distribué par mail vendredi soir 28 mars à 20h12 et dans toutes les boîtes à lettres du village en fin de soirée.

La loi du 14 avril 2011 interdit expressément de porter à la connaissance du public  un élément nouveau de polémique électorale à un moment tel que ses adversaires n’aient pas la possibilité d’y répondre utilement avant la fin de la campagne  (art. L.48-2 du Code électoral.)

Pourtant, après mûre réflexion, l'équipe J'aime Couzon a pris collectivement la décision de ne pas exercer de recours en annulation de l'élection auprès du tribunal administratif de Lyon, dans un souci de préserver la sérénité du village.

Le document diffusé a été créé le jeudi 27 mars (c’est la date de création du fichier PDF qui figure sur le site web Trajectoire). La liste Trajectoire aurait donc parfaitement pu diffuser le document le jeudi après-midi. La volonté est donc manifeste de ne le distribuer qu'au dernier moment afin de ne pas nous permettre de répondre.

De nombreux électeurs ont contacté la liste J'aime Couzon pour attester de leur surprise, voire leur indignation, quant au caractère polémique et tardif de ce tract.

L'équipe J'aime Couzon et ses élus ont la volonté de travailler au sein d'un Conseil municipal installé, respectueux et transparent. Si nous avons choisi de ne pas porter cette question devant la justice, nous avons cependant un devoir de transparence en répondant au contenu de ce dernier tract. Ne pas le faire serait un aveu d'accord avec son contenu.

La « Lettre ouverte aux Couzonnais » distribuée par Trajectoire fait mention :

lD'un « accord politique » :

La liste J'aime Couzon n'a pas souhaité fusionner avec la liste du maire sortant 100% Couzonnais. Cette décision a été prise le dimanche 23 mars au soir et expliquée lors d'un échange avec Michel SANGALLI le lendemain.

La liste 100% Couzonnais s'est retirée au 2nd tour ; Michel SANGALLI a pris la position personnelle de dire qu'il voterait pour Benjamin DURAND.

Quelle sorte d'accord politique pourrait exister à partir du moment où l'équipe 100% Couzonnais et le maire sortant n'avaient rien à attendre en retour ?

lD'un « climat malsain… » : 

Nous espérons que ce paragraphe du tract de Trajectoire ne cherchait pas à laisser penser que la liste J’aime Couzon pouvait être à l'origine d'un tel climat, et de l’affichette diffamatoire à l'origine de la plainte de M. VERON. Dans la mesure où il ne restait que 2 listes en lice, des Couzonnais l'ont compris ainsi et nous le déplorons.

J'aime Couzon a parfois émis des critiques de fond sur le bilan de la mairie et sur les déclarations politiques de ses concurrents. Cependant, elle s’est toujours refusée à critiquer les personnes, tout ce qui relève de la vie privée, et pas même les activités professionnelles de M. VERON qu’il ne nous appartient pas de juger.

lD'une «  VRAIE liste sans étiquette » :

Trajectoire est une liste déposée à la préfecture comme DIVERS DROITE et la nôtre, J’aime Couzon, comme DIVERS.

J'aime Couzon a réellement des candidats de diverses orientations politiques tels Benjamin DURAND, PS et Claude VALLY, UMP. Aucun des candidats n'a fait valoir durant la campagne d'engagement politique dans la mesure où la liste n'avait pas de volonté de s'inscrire dans un clivage droite-gauche, mais de rassembler au-delà.

  • lTransparence :

Le paragraphe relatif au conseiller communautaire relève une volonté politique de placer un autre homme que la tête de liste au Conseil communautaire. Cette information n'est pas fausse, mais présentée comme un mensonge de notre part alors que la présentation réglementaire des bulletins de vote ne permettait pas d'avoir une présentation autre pour les communes n'ayant qu'un seul conseiller communautaire.

En outre, le tract insiste sur la carte politique PS de Benjamin DURAND ; pourquoi ne pas parler de la carte UMP de Claude VALLY qui aurait été appelé à siéger au Grand Lyon alors ?

 

Visit in Ladbrokes bingo information.

corner left-topcorner right-top
C'est aussi Jean-Marc LEVROLD, Bernadette CHAVANEL, Gilles BOURGOIN, Valérie DAMIEN, Bernard GAYET, Michèle BUSNEL, Jean-Paul JAMET, Léa LE CORRE, Mickael FELIX, Jeanne GELSHORN, Guy MUSSIER, Karine CLAIR, Pierre-Yves PLATZ, Cécile ROUMEYSI, Olivier REYMOND, Gaëlle BAYLE, Laurent DAMIEN, Christiane ROCHE, jean-Marc MANGIN, Elisabeth GAYET, Françoise CORET, Jean POIZEAU, Aliette ORTOVENT, Christophe DUMAIS, Claudette BARBIER, Stéphane MORIN, Jacques POULIN, Josette JAMET,  Bénédicte CORIC-de BENALCAZAR, Michel FEVRAT, Frédérique JARLOT, Michel MUYARD, Christine JAUSSIONS, Jean-Marc HENAULT, Pietra CAVALCANTE, Gabriel FREYDIERE, Agnès FOURNIER, Zoé MICHAL...

Contactez-nous

...

Newsletter

"J'aime Couzon 2014" est une liste pour les élections municipales de Couzon-au-Mont-d'Or 2014
Copyright © 2013